Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

mardi 31 mai 2011

Citation beauté des mots


” Je ne peux pas sanctifier chaque minute. Je ne veux pas me tenir devant toi, avisé, secret comme une chose. Je veux ma propre volonté, et simplement l’accompagner, quand elle se tend vers l’action… 
Et , aux moments silencieux, parfois presque immobiles, quand quelque chose approche, je veux être avec ceux qui me savent les choses secrètes, ou bien seul. Je veux me déployer, je ne veux être plié nulle part, car là où je suis plié, je suis mensonge. ”
~ extrait du livre : Les Loups de Mercy Falls, tome 1 : Frissons, de Maggie Stiefvater (lorsque Sam lit un passage d'un livre sur Rilke)


Original                  

« Je ne peux pas sanctifier chaque minute. Je ne veux pas me tenir devant toi, avisé, secret comme une chose. Je veux ma propre volonté, et simplement l'accompagner. Et aux moment silencieux, presque immobiles, quand quelque chose approche, je veux être avec qui savent les choses secrètes, ou bien seul. Je veux me déployer. Je ne veux être plié, car où je suis plié, je suis mensonge. » 
~  Rainer Maria RILKE   (1875-1926)

2 commentaires:

  1. En effet, ce sont de beaux mots que tu cites. Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Je t'en prie, les mots de Rainer Maria RILKE sont magnifiques, je découvre ses poèmes depuis peu et je les adore déjà, je vais faire l'acquisition de quelques bouquins avec poèmes et lettres pour en découvrir plus...

    Marguerite Yourcenar a écrit sur lui : "Le souvenir de Rilke est maintenant devenu pareil à cette brise, qui rouvre comme une rose de Jericho le coeur desséché des solitaires. Parce qu'il fut triste, notre amertume est moins grande; nous sommes moins inquiets, parce qu'il vécut sans securité; nous sommes moins abandonnés, parce qu'il fut seul."
    c'est beau tout simplement.

    Je posterai certainement quelques uns de poèmes de Rilke sur le blog,
    bises.

    RépondreSupprimer