Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

jeudi 14 octobre 2010

photo - Fleurs et poème choisi 03


Fleurs et poème choisi #03 : AD LESBIAM (à Lesbie) de Catulle


(cliquable)
fleurs flowers


AD LESBIAM
Vivamus, mea Lesbia, atque amemus,
Rumoresque senum severiorum
Omnes unius aestimemus assis !
Soles occidere et redire possunt ;
Nobis cum semel occidit brevis lux,
Nox est perpetua una dormienda.
Da mi basia mille, deinde centum,
Dein mille altera, dein secunda centum,
Deinde usque altera mille, deinde centum ;
Dein, cum milia multa fecerimus,
Conturbabimus illa, ne sciamus,
Aut ne quis malus inuidere possit,
Cum tantum sciat esse basiorum.
A LESBIE

Vivons, ma Lesbie, et aimons-nous;
et moquons-nous comme d'un as
des murmures des austères vieillards !
Les soleils peuvent se lever et se coucher ;
nous, lorsqu'une fois est morte la flamme brève de la vie,
il nous faut tous dormir dans la nuit éternelle.
Donne-moi mille baisers, et puis cent ;
puis mille autres, et puis cent ;
puis encore mille autres, et puis cent ;
puis, après des milliers de baisers,
nous en brouillerons le compte pour ne plus le savoir
et pour qu'un méchant ne puisse nous jeter un sort,
en sachant qu’il y avait tant de baisers !


Catulle (87-54 av. JC)

Photo -> 2010, Liz ©

2 commentaires:

  1. Beaucoup de délicatesse dans tout cela, merci Liz.

    RépondreSupprimer
  2. De rien Ambre, j'avais découvert quelques uns des vers de Catulle dans un roman, en lisant le poème en entier je l'ai trouvé d'un doux romantisme teinté néanmoins d'un amour passionné. Bises.

    RépondreSupprimer