Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

mardi 1 juillet 2008

Jean Cocteau

Parfois on se retrouve complètement dans les écrits d'une autre personne...
Sometimes one finds oneself completely in the writings of another person ...

--------------------

"Si j'écris, je dérange. Si je tourne un film, je dérange. Si je peins, je dérange.
If I write, I disturb. If I make a film, I disturb. If I paint, I disturb.
Si je montre ma peinture, je dérange et je dérange si je ne la montre pas.
If I show my painting, I disturb, and I disturb if I don't show it.
J'ai la faculté de dérangement. Je m'y résigne car j'aimerais convaincre.
I have the ability to disturb. I'm resigned to it, for I would like to persuade.
Je dérangerai après ma mort. Il faudra que mon oeuvre attende l'autre mort lente de cette faculté de dérangement.
I shall disturb after my death. My work will have to await the other death of this ability to disturb.
Peut-être en sortira-t-elle victorieuse, débarrassée de moi, désinvolte, jeune et criant : Ouf !
Perhaps it will emerge victorious, rid of me, offhand, young, and exclaiming: Phew!"

Jean Cocteau


Jean Cocteau 1949

Photo de Philippe Halsman, Jean Cocteau, 1949


2 commentaires:

  1. très bonne sélection. Toujours bon signe de déranger...

    RépondreSupprimer
  2. Pour nous oui, mais pour d'autres c'est une autre histoire lol

    RépondreSupprimer